Après les nombreux prix du mois de juillet (les Olympiades des Métiers , les prix de l’Aménagement Urbain 2013 et le Prix André le Nôtre), le mois de septembre offre lui aussi aux professionnels des métiers du paysagisme, du génie civil ou génie végétal, sa propre valse de concours et prix internationaux tel que le Praemium Imperiale. Dans cet article nous allons parler du prix mondial d’ingénierie décerné par le jury internationale de la Fédération internationale des ingénieurs-conseil (plus simplement : la Fidic).

fidic prix mondial ingenierie

Le prix mondial d’ingénierie est un prix très particulier que l’on pourrait même qualifier de symbolique puisqu’il récompense un projet majeur de génie civil représentatif du siècle. A l’unanimité le projet vainqueur est le fruit du partenariat de deux sociétés spécialisée dans l’ingénierie : Atkins (société anglaise) et les ingénieurs français du groupe Setec. L’objet de cette collaboration entre les deux entreprises est la maîtrise d’oeuvre d’un tunnel mythique : le Tunnel sous la Manche.

Avec le prix mondial d’ingénierie, les juges ont reçu de nombreuses candidatures venant du monde entier pour récompenser le projet le plus représentatif du siècle en matière de génie civil. Mais le choix s’est porté sur le Tunnel sous la Manche qui aura nécessité plus de trente ans de collaboration entre les ingénieurs de Setec, menés par Henri Grimond (fondateur du groupe). Pour voir les autres récompenses, rendez-vous sur le site officiel de la Fidic.

Le jury international de professionnels du génie civil ont remis le prix aux personnalités qui ont compté lors de la réalisation du tunnel : les ingénieurs Claude Néraud et Michel Lévy. Le premier est actuellement président d’honneur du groupe français et le second toujours ingénieur dans l’entreprise. La cérémonie s’est déroulée le 17 septembre dernier lors de l’assemblée générale du jury (la Fidic), la date de 2013 est aussi l’occasion d’une nouvelle célébration puisque la Fidic fête cette année cent ans d’existence.