arbre1L’arbre est une plante forestière. Dans son milieu naturel, il connaît des sols fertiles et suffisamment airés pour permettre aux racines de trouver tous les éléments nécessaires à la bonne croissance du végétal.

En milieu urbain, le végétal se retrouve  en manque de sol propice à la croissance de ses racines car le souci premier est la stabilisation et la résistance à la charge.

Le mélange terre / pierre est utilisé pour tenter de donner une réponse à cette problématique. Composé en moyenne de 60 à 65% de pierres, il offre une bonne stabilité à la chaussée et une résistance à la charge suffisante. Cependant, le volume de sol disponible pour les racines (environ 35%) reste très limité.

S’il va être efficace durant les premières années de croissance (env 5 ans) le faible volume disponible va vite être une limite fatale. Les racines vont stopper leur développement et vont être assujeties à la sécheresse d’un sol devenant de plus en plus compact. Au moment où le végétal a le plus besoin d’espace pour prolonger sa croissance normale, le sol, lui, en offre de moins en moins.

Aujourd’hui, des techniques existent pour offrir un grand volume de sol disponible pour les racines (environ 90%) tout en assurant la stabilité et la résistance à la charge nécessaire en milieu urbain. L’une des techniques consiste à créer une structure squelettique que l’on remplie de terre végétale. Cette structure sert de base portante pour la chaussée et empêche le compactage du sol. Celui-ci est alors plus drainant, plus aéré et présente un milieu favorable à un développement racinaire durable.

Pour en savoir plus, cliquez ici