IMG_2536Protéger notre environnement, améliorer notre bien être tout en créant un micro climat confortable et tempéré : L’arbre en ville joue un rôle important dans notre société urbaine et il convient de prendre les mesures nécessaires lors de sa plantation.

Le programme Scientil a pour vocation de mettre à disposition  des acteurs de l’aménagement urbain des outils d’aide à la décision pour la plantation des arbres en ville

Pour que le végétal évolue dans un contexte favorable, il convient de choisir des plants sains avec un système racinaire  de qualité et issus de pépinières. Il est nécessaire également de prévoir l’espace dont l’arbre aura besoin pour se développer et de tenir compte des contraintes architecturales du lieu de plantation. Dès lors que ces contraintes environnementales sont maîtrisées, il est nécessaire de mettre tout en œuvre pour que le sol dans lequel va évoluer le végétal soit de qualité optimum.

Ce travail passe tout d’abord par l’ouverture d’une fosse de plantation suffisamment grande  pour permettre au système racinaire de se développer et éviter ainsi le phénomène de chignonage, facteur de perte du végétal.

Une fosse aérée, mais aussi une fosse de qualité : le sol doit être contrôlé, additionné de substrat si nécessaire, et structuré de la manière suivante : argile-limon-sable et riche en matière organique. L’eau s’infiltrant de manière naturelle, le système racinaire se développera dans de bonnes conditions. Si le mélange terre-pierre est une technique très utilisée en milieu urbain pour assurer un sol stable, il apparait qu’elle garantit difficilement la pérennité des végétaux. L’utilisation de modules squelettiques offre un sol décompacté et disponible dans le temps pour les racines.

L’arbre planté, il faut veiller à l’apport en eau. La méthode « tensiométrique » permet d’analyser le sol, d’éviter un surplus d’eau dans la fosse de plantation et de vérifier le développement du système racinaire. D’un point de vue architectural, la réussite de la prise du végétal se voit à son aspect, à son nombre d’axes de croissance, à sa capacité de croitre de façon naturelle.

Le programme Scientil permet ainsi de favoriser la pérennité du patrimoine arboré.