busPollution, stress  : le quotidien en ville.

La toiture végétale peut être la solution pour améliorer la vie urbaine puisqu’elle allie esthétisme et écologie. Elle apporte verdure là où il est impossible de planter des végétaux, permet de réguler le taux de pollution et fait baisser les températures lors de fortes chaleurs.

Plusieurs projets insolites ont ainsi vu le jour : En Espagne, les toits des bus servent à faire pousser des fraises, des salades et des sédums. Ces toitures végétales absorbent une partie du CO2 et permettent une baisse des températures d’environ 3 degrés. A Paris, le projet « Paris sous les fraises » est en cours et dans quelques semaines ce seront 1000m² de culture de fraises et de plantes aromatiques qui culmineront sur une toiture terrasse du XXème arrondissement. A Brooklyn, un supermarché propose à la vente des fruits et légumes sur son toit dans une serre, permettant ainsi de réduire ses coûts et de diminuer les émissions de CO2.

Ces quelques exemples de toitures végétales, plus originales les unes que les autres, montrent l’engouement pour cette nouvelle forme de culture dans notre milieu urbain.